Télétravail des frontaliers français : le palier des 29 jours ne sera pas revu
Télétravail 01/07/2020
Facebook Linkedin

 Télétravail des frontaliers français : le palier des 29 jours ne sera pas revu


Le palier fiscal des 29 jours de télétravail pour les frontaliers ne sera pas revu à la hausse par le gouvernement français, apprend-on ce mardi, à la suite d’une séance de questions au gouvernement. Les Français pourront télétravailler 50 jours par an en remplissant une déclaration en France pour les jours dépassés, avec une exonération d’impôt du côté luxembourgeois sur les jours visés bien sûr.


C’est le député de Meurthe-et-Moselle, Xavier Paluszkiewicz, qui a posé la question au gouvernement ce mardi.  Dans son interrogation, le député soulevait les nombreux avantages du télétravail pour les frontaliers, mis en lumière pendant la crise avec les plafonds « illimités » : écologie, gain de temps (« jusqu’à 3 heures de gagnées dans une journée ! ») notamment. « La crise sanitaire devrait nous faire sortir de ce plafond de verre ! », a lancé le député, préconisant au gouvernement d’aller jusqu’à 50 jours de télétravail accordés par an, soit un jour par semaine en lissé sur l’année, « conformément aux règlements européens ».

Lire la suite sur Le Quotidien.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et recueillir des statistiques sur les utilisateurs. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez cet usage de cookies.